COMMENT LÂCHER PRISE ?

Il y a ce paradoxe qui est rarement vu:

Celui qui veut profondément lâcher prise est le même que celui qui est à l’origine de la tension.

Le lâcher-prise n’est pas quelques choses de mental, ce n’est pas un protocole, avec l’étape A puis l’étape B et ainsi de suite.

Le réel lâcher-prise s’opère dans le coeur, il s’opère maintenant, et comment cela pourrait-il être autrement ?

Le lâcher-prise et l’acceptation vont de pair.

Tant qu’il y a la croyance légère et parfois même inconsciente d’être une petite personne ( ou même grande 😉 )dans un monde où la VIE met des épreuves ici et là sur MON chemin alors il ne peut y avoir profondément le lâcher-prise.

Bien sur avec des prises de conscience beaucoup de choses sont lâchées, et tout devient souvent plus léger.

D’ailleurs on se demande souvent comment on a fait toutes ces années pour porter ça.

Le lâcher-prise est la reconnaissance de l’union qui a toujours été là avec la Vie.

Il n’y a pas la Vie d’un coté et vous de l’autre.

Tant que cette distinction sera là, alors il y aura des résistances avec ce qui est, avec ce qui apparait au sein de maintenant, au sein de l’espace conscient que vous êtes.

Le sujet en vidéo n’avait jamais été abordé puisque l’invitation  à être pleinement maintenant, est lâcher-prise.

L’invitation a totalement percevoir sans jugement, silencieusement tout ce qui ce passe en vous, toutes les résistances, toutes les tensions, toutes les émotions, tous les schémas est lâcher prise.

L’invitation n’est pas de rester focalisé sur ce qui émerge, mais simplement d’en être conscient.

Le lâcher-prise ne signifie donc pas accepter l’ensemble de la situation qui se présente, mais simplement d’accepter l’espace dans lequel les choses émergent.

L’exemple de Eckhart Tolle est simple parlant et drôle.

Il dit que si un jour vous êtes bloqué dans la boue, vous n’allez pas commencer à dire  » Ok j’accepte d’être immobile dans la boue », c’est ici une forme de résignation.

Et on voit bien ici que l’acceptation est totalement mentale, car à ce moment la personne « essaie » de lâcher prise avec son mental, mais ça ne fonctionne pas comme ça.

Le lâcher-prise est l’acceptation du coeur, pas de la tête, et lorsque la personne est pleinement présente à la situation sans y émettre de résistance intérieure et d’étiquette alors là, l’action d’écoule de la présence, et pas d’une forme quelconque de négativité.

Le lâcher-prise est donc totalement compatible avec l’action et l’atteinte d’un objectif.

On continue sur le sujet dans la vidéo du jour:

https://youtu.be/Cvykox05ftk

2018-04-21T08:26:27+00:00 0 Comments

Laisser un commentaire