Comment gérer une peur ?

Je me suis dit qu’il serait vraiment opportun de partager ce cadeau que j’ai reçu de l’univers, ce dimanche 20 septembre 2015.
Tout d’abord, d’un point de vue totalement rationnel cela ne ressemblait absolument pas à un cadeau bien au contraire
!

Quelques mois avant ce dimanche, j’avais eu une peur, qui ne m’avait pas plus marqué que cela, et d’ailleurs c’est surement pour cela que mon premier réflexe fut de l’ignorer et de mettre un délice voile dessus, afin de ne plus en entendre parler, ou de ne plus la voir.

Les semaines passèrent tout allais parfaitement bien, puisque cette peur loin de ma vue était donc loin de mon cœur.

Ce fameux dimanche 20 septembre, arriva et en regardant un vidéo sur YouTube, la personne parlant dans cette vidéo me fit remonté à la surface cette peur… qui m’éclata en plein visage, j’eut l’impression que la peur que j’avais laissée de coté, ignoré c’était enhardi et quelle revenais avec de sérieuses intentions et que cette fois l’ignorance ne serait même pas un possibilité!

Bien sûr, j’aime lire, regarder des conférences, et entre temps, entre le moment où j’ai masqué cette peur et le moment où elle est réapparue j’ai lu, entendu, appris comment gérer ses peurs.

Donc je savais TOUTES les étapes, tous les moyens pour gérer des peurs qui arrivaient.

Seulement voilà, cette peur-là était arrivée gonflée aux anabolisants! Je n’ai pas de souvenir précis qu’une telle peur met envahie, depuis des années.

Cette peur était tellement forte, tellement puissante que j’ai eu l’impression de faire face à la mort! Un sentiment de vie en moi s’est éveillé avec une telle force, une telle volonté de ne pas mourir, j’en étais à la fois émerveillé tout en étant pétrifié de peur!

Cette peur qui me faisait voir la mort, la mort d’un monde que je voulais, que je désirai, que j’imaginai, tout s’est effondré en 2 secondes, et mon mental était en panique totale, pour te donner une image, c’est comme si j’étais à bord d’un sous-marin à plusieurs centaines de mettre de profondeur et que l’alarme retentissait, car une fuite était apparue et qu’il n’y avait absolument aucun moyen de remonter à la surface, car les moteurs ne fonctionnent plus! Tous les hommes du sous-marin court dans tous les sens, crie, pleure, l’alarme résonne toujours plus fort : je pense que c’est une bonne image de ce qu’il se passait dans mon esprit.

Alors la que faire? J’ai eu le premier réflexe d’essayer de me recentrer sur le moment présent, de me concentrer sur ma respiration. C’est extrêmement efficace!! Le silence était de retour… mais à la seconde ou je perdais ne serai-ce ma concentration, l’alarme revenait encore plus fort.

Je me souviens ce soir la au moment d’aller me coucher, mon cœur battait tellement fort alors que j’étais dans mon lit tranquillement allonger, je vivais une mise à mort mental, une mise à mort de la vie que je voulais, que je dusse du moins c’est ce que mon mental pensait.

Le lendemain matin tout revient à la normale j’ai l’impression que la peur est partie! Une journée qui se passe relativement bien, mais j’ai toujours cette peur, cette ombre qui est justes la, juste derrière moi, je la sens, je sais qu’elle n’est pas partie, elle me guette, m’espionne, elle ne me lâche pas, et pourtant mon mental fais encore une fois comme ci elle était partie, je l’ignore encore une fois avec beaucoup de courage! 🙂

Le surlendemain cela n’a pas manqué, le réveil se passe bien, mais les heures qui ont suivi ont été changeantes!
La revoilà, elle me saute au visage, à la gorge, c’est de nouveau la panique, apparemment le morceau de scotch que j’avais mis pour boucher la fissure du sous-marin n’était pas suffisant
! Étonnant n’est-ce pas?

Cette fois si, je suis allez m’allonger juste après mon réveil et j’ai été médité sur cette peur, j’ai été la voir, l’analyser, la comprendre. Je l’ai laissé s’exprimer à travers tout mon être.

Pourquoi ai-je peur? pourquoi ai-je cette peur si? Je me suis autorisé à laisser mon mental faire tous les pires scénarios inimaginables, je l’ai laissé vivre son cauchemar, vivre à 100 % cette peur, j’ai juste fait en sorte d’en devenir spectateur et n’ont plus acteur.

Sur le moment j’en ai pas forcement ris, mais quelle puissance créatrice dans les scénarios, j’étais impressionné.

Puis je me suis rendu compte que cette peur est née de désirs, de croyance, dans une vie que j’aurais dans le future, dans une projection de ce que je voulais faire, avoir ou devenir.

Ma peur est née de désirs, question : pourquoi est-ce que je désirs cela? ai-je un manque aujourd’hui? Pourquoi est-ce que je me projette dans ce future? Pourquoi je crée une réalité dans laquelle je veux tendre?

Il y a eu beaucoup de réponses et de choses qui en sont ressorti, premièrement croire que ce que je veux pourrait me rendre plus heureux! plus heureux de quoi? cela veut dire que je ne suis pas heureux aujourd’hui? Pourquoi cela? Il y a ici clairement un manque d’amour envers moi même, en vers ce que je suis, il y a aussi une volonté de comblée ce manque par quelques choses d’extérieur.

Du coup je me suis dit si je devais mourir dans 2 ans qu’est ce que je voudrais faire maintenant! je peux te dire que quand tu goutes à cette vie qui surgit en toi, quand tu as l’impression d’avoir la mort en face de toi, 2 ans semble plutôt long surtout que le mental nous dis que jamais on n’aurait notre vie de rêve… donc ce poser la question, de ce qu’on veut faire pour les 2 prochaines années quand s’est rêves partent en fumer la réponse que tout le monde puisse attendre c’est un grand RIEN.

Et pourtant ce souffle de vie, euh enfin cet ouragan de vie qui s’est réveillé en moi, avait plutôt des choses à faire, des rêves! Oui tu as bien lu, il y avait des rêves! Alors que les rêves du mentale s’effondraient, les rêves de la vie qui est en moi apparaissaient au grand jour!!

J’ai comme eu un projecteur sur ma vie qui m’a montré les choses qui me limitais, qui n’avait au final que du sens pour mon mental et ses rêves, cette vie en moi me montrait les choses véritables et authentiques. Le jour même j’ai fait de grands changements, dans mes habitudes, dans ma manière de vivres, ce fut comme une révélation! Par la suite, les jours et semaines d’autre changement ont continué à se mettre en place.

Suite à ce questionnement sur que ferais-je s’il me restait que 2 ans à vivre, j’eux des réponses d’une authenticité et d’une pureté que je ne pouvais nié, même mon mental nepu que s’incline face à cette force de vie.

J’étais devant un choix, qui n’en fus pas un réellement, car, je venais de comprendre la source de ma peur, ses origines, les raisons, bref je comprenais cette peur, et du coup j’ai fait le choix tout simple de l’accepter.

Comment cela? Tout simplement, l’univers mets sur notre chemin ce qui doit être, il n’y a pas de hasard, donc j’ai tout simplement adressé au Père/Créateur/Univers/Dieu/la VIe la phrase suivante « si cela doit être que cela soit »

J’accepte ce qui m’arrive, j’embrasse ma peur et je suis prêt à allez sur ce nouveau chemin totalement inconnu.

Afin de faire les choses en profondeur, j’ai été dans mon esprit revoir le Sébastien qui par un acte, par un choix, avait créé cette peur, je suis allé le voir, je l’ai pris dans mes bras, et je lui ai dit que tout irait bien! On a déjà passé tellement de choses, on a tellement grandi suite à tout ce qui nous est arrivé. Je lui ai dit que je comprenais le pourquoi il avait fait ce choix, que je l’acceptais, je lui donnais la capacité de ce pardonner, car je ne le jugeais pas, je le comprenais, et je lui donnais cet amour qui lui manquait. Je l’ai remercié aussi de ce choix pour finir : Je sais cela parait complément fou, mais avec ma petite expérience de la vie, il n’y a aucun événement qui est authentiquement bon ou mauvais, cela dépend de ce que l’on en retire.

Je ne savais pas encore ce que j’allais pouvoir en tirer, mais je SAVAIS que cela serait pour mon évolution et pour mon bien, même si mon mental ne le comprenait pas à ce moment-là.

Aucune épreuve n’arrive si on ne peut pas la surmonter. Il y a quelqu’un qui m’inspire beaucoup et qui dit que l’univers ne nous fait que des cadeaux, j’aime tellement ce concept, car il est dans mon expérience tellement vrai.

Suite à cette acceptation, à cette visite de l’autre Sébastien, mon cœur est devenu léger, mon esprit s’est complément apaiser, l’alarme s’est éteinte, l’équipage à retrouver son calme, la fissure n’existaient plus et les moteurs ont redémarré.

Quelques minutes plustard j’avais du mal à imaginer que cette peur si forte, si bruyante était finalement dissoute.

J’essayais même de la faire revivre (je suis un peu sado-maso OK je te l’accorde), car je ne voulais pas que ce soit encore un coup de traquenard, et que quelques jours ou semaines plustard elle revienne.

Constatation après plusieurs tentatives, elle avait bien été dissoute! Quand un morceau de sucre est dissout dans un verre d’eau essayé, de reformer le sucre est peine perdue.

J’avais épousé cette peur, accueilli et accepter.

La chose la plus incroyable et je pèse mes mots est le message que j’ai reçu de l’univers, il me disait concrètement que la peur que j’avais eue est à 100 % totalement infondé! inexistante! un pur produit de mon imagination!!

Oui tu as bien lu ! tout cela n’était qu’une croyance, basée sur le conditionnement de cette société.

J’aurais très bien pu faire machine arrière dans tous mes changements, dans tout ce que j’avais retiré de mes habitus et de ma vie, mais l’idée ne m’a même pas traversé l’esprit!

Je venais de me libérer de tellement de choses que l’idée même de vouloir revenir en arrière me fait mourir de rire aujourd’hui c’est comme si un esclave qui venait de perte libérée, ce disait « Euuh non finalement je fais demi-tour » 🙂

Voilà j’espère que cette expérience que j’ai vécue, pourra peut être t’aider dans votre chemin.

Merci à la lumière que tu es.

Si tu as apprécié l’article, partage-le, commente-le, dite moi tes méthodes pour gérer tes peurs 🙂

Ajoute moi sur Facebook : ICI

Abonne toi sur ma chaine Youtube: ICI

Consultations personnelles: ICI

Cliquez sur ce lien pour vous abonner gratuitement à la chaîne et recevoir d’autres vidéos inspirantes: ICI

Rejoins le groupe Facebook: ICI

2017-02-11T12:57:12+00:00 2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Marguerite Dutilleul novembre 7, 2015 à 5:10 - Répondre

    Bonjour Sébastien ! Merci pour ce partage, j’ai été confrontée récemment à ce même questionnement : comment traiter avec the big peur. Je quitte mon job (choix fait il y a qq mois…ça fait donc echo; )) je fonctionne dans cette croyance de laisser aller , confiance en l’univers et habituellement ça roule sans peur. Je suis persuadée comme toi que faire face , observer , analyser les points de blocages et de fixation pour les dépasser est tout ce que l’on peut faire, cela constitue une possibilité d’avancer encore un peu plus, yes!
    pas toujours simple de faire face à l’inconnu, mon réve cette nuit m’invitait par image (je fonctionne bien comme ça et apprécie celles de la vidéo) à me laisser couler, portée agréablement dans l’eau de la rivière …que de voix d’enseignement autour de nous!
    Je suis dans le Qi gong et un professeur précieux m’appris récemment qq subtilité dans le chemin spirituel. Lisant ton intention de « donner » « contribuer » pour les autres , je souhaite partager les pensées suivantes:
    On ne peut changer les autres, se centrer sur les autres nous fait perdre de l’énergie potentiellement. et un jour ou l’autre le risque est de faire face à l’illusion : sentiment d’impuissance et de mal-être peuvent advenir. Notre succès est là, une certaine célébrité s’est ébruitée. Des gens en souffrance attendent notre aide et hic, nous ne pouvons pas toujours les aider. alors c’est ce qui arrive à des maitres asiatiques; ils se sentent mal, ne progressent plus, ressentent une telle pression. ..à la hauteur des « followers « …
    Ceci m’apparait juste et pourtant , comme tu le ressens aussi, on se dit, oui mais je sais que j’aide des gens, que je veux et peux continuer cela…isn’t it? le conseils reçu est de d’abord et toujours resté centré sur soi..son chemin vers l’éveil, sans fixation sur les autres.
    Je suis travailleur social, hum hum, alors j’ai un peu de mal à pas me projeter encore de ce type de projet « d’accompagnement des autres » . Pour t’illustrer, je construis des réves : de voyages et de développement d’un lieu dédié à cela en Inde et en France. j’ai rencontré l’amour d’un homme en Inde, ça me guide vers là…puissant pays! alors au plaisir d’échanger sur ces thèmes ensemble..ptet une vidéo prochaine sur cela?
    partage donc, ma pensée s’enrichit de la pensée suivante « c’est naturel de rechercher le succès, et tout un tas de chose , l’important est « pas de fixation »  »
    L’égo m’intéresse également comme thème (d’ailleurs mon compagnon s’interroge vachement sur ça…ptet un trait plus masculin??) As-tu posté une vidéo sur tes trouvailles dans ce domaine?
    Bien chaleureusement,
    Magali

    • Sebatien Lecler novembre 7, 2015 à 5:40 - Répondre

      Merci Marguerite pour ton commentaire, je trouve ton point de vue vraiment intéressant, encore une fois il doit y avoir un message qui n’est pas passer, ou bien tu n’as pas lu ce que j’écrivais, ou ce que je dis dans mes videos.
      Mais cela n’est pas grave, je vais continuer à répéter jusqu’a cela rentre dans l’esprit des gens: je suis ici pour aider les gens par mon partage d’expérience, à aucun moment je ne cherche le succès, à aucun moment je ne cherche à changer personnes, à aucun moment je ne dis à personne de me suivre, ou de faire comme moi.
      Si les personnes n’y arrivent pas je ne sentirais pas un sentiment d’échec, car j’accepte les gens tels qu’ils sont.
      Après ma personnalité te fait pensé que je suis dans une démarche de l’égo, je suis maitre de ce que je dis pas de ce que tu comprends.
      Je te remercie infiniment de ce message car cela me permet encore une fois de bien préciser les choses. 🙂
      Excellente soirée à toi, paix et amour 😉

Laisser un commentaire