Il y a certaine prise de consciences qui s’imposent à certain, comme le faite que les pensées, toute l’activité du mental n’est ce qu’ils sont.
 
Il est très facile de se rendre compte que la pensée n’est pas du tout personnelle.
 
Dites-moi dans 5min la pensée exacte que vous aurez…
 
De plus la pensée peut-être perçut, et donc il n’est pas possible d’être ce qui perçoit et l’objet de perception (du moins dans un premier temps 🙂 )
 
D’où vient cette identification aux pensées ? Au mental ?
 
Cette identification vient de l’ignorance réelle de ce que nous sommes et des mécanismes du mental.
 
Si je vous demande de trouver le mental ? Que trouvez-vous ?
 
Le mental est un simple outil, comme le corps par exemple, qui sert à conceptualiser, à mettre des étiquettes. C’est un outil du relatif pour le relatif.
 
C’est un outil très pratique, mais lorsque ce mental est totalement maitre à bord, la pensée devient complètement compulsive, plus de 40 000 pensées par jour, et pas souvent des pensées d’amour et de joie.
 
L’enfer est donc bien présent.
 
Le petit piège dans lequel il est tout à fait possible de glisser doucement, mais lentement, c’est de rentrer en lutte contre le mental.
 
On a beau entendre de ne pas lutter, je me souviens que de manières subtiles, un nouveau personnage s’était créée, très léger, qui « LUI » avait compris que l’activité mentale était la source de « SON » enfer, que cela l’empêchait d’être en paix.
 
C’est bien entendu un combat, une lutte qui ne peut être gagné, pour image, essayer de vous battre contre un nuage 😉
 
La paix, ce que vous êtes ne peut pas se révéler par une lutte.
 
La paix, ce n’est pas quand il n’y a plus rien pour m’embêter.
 
La paix,c’est quand il n’y a plus de problème avec rien, qu’il n’y a plus de problème quand une émotion se présente, quand il n’y a plus de problème quand une tension qui apparait.
 
Il n’y a plus de problème ou d’histoire qui se raconte quand une pensée arrive, quand un désir arrive, tout est totalement accueilli pleinement.
 
Et à ce moment il n’y a pas l’idée de quelqu’un qui accueille quelques choses, tout se fait, dans une simplicité que le mental ne peut comprendre.
 
Alors si vous voulez lutter contre le mental vous pouvez en faire l’expérience, ou sinon vous pouvez simplement déplacer l’attention que vous lui donner sur les perceptions, sur le corps, sur l’environnement,
 
On continue sur ce sujet dans la vidéo du jour:
 
2018-04-15T17:15:34+00:000 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On reste en contact ツ 

close-link